La pétanque à l’étranger : zoom sur la Thaïlande

La pétanque en Thaïlande

Saviez-vous qu’en Thaïlande la pétanque était une véritable institution ? S’il puise ses racines en France et plus particulièrement dans la région de Marseille, le jeu de boules rayonne aussi à l’international. Avec plus de 2 millions de pratiquants, le « Pays du Sourire » a adopté la pétanque jusqu’à en faire le 2e sport national après la boxe thaï !

Dans cette nouvelle série d’articles dédiés à la pétanque à l’étranger, nous vous proposons de découvrir un pays et sa pratique du jeu de boules. Pour cette première, direction la Thaïlande !

L’origine de la pétanque en Thaïlande

Dérivée du Jeu Provençal, on sait que la pétanque est née en 1906 à La Ciotat. Presque cinquante années plus tard, elle a été importée en Thaïlande par la reine mère, elle-même ! Après un séjour sur la Côte d’Azur où elle a pris goût à ce sport, la princesse Srinagarindra, mère du roi Rama IX, cherche à le transmettre à ses proches.

Adopté par la famille royale, il va faire des émules dans tout le pays. Passionnée par ce jeu qu’elle trouve « bon pour la santé », celle que l’on surnomme « Princesse grand-mère » va faire de la pétanque un sport officiel enseigné dans les écoles, les universités et pratiqué jusque dans l’armée, la Royal Thai Army. Sous le règne de son petit-fils, l’actuel roi Vajiralongkorn (Rama X), l’engouement pour la pétanque est toujours aussi fort !

La reine mère de Thaïlande joue à la pétanque

La reine mère de Thaïlande jouant à la pétanque
Source : www.laquotidienne.fr

D’un point de vue historique, on peut noter la singularité de cette entrée en matière de la pétanque. Si ce sport français est apparu dans de nombreux pays d’Asie comme le Vietnam, le Laos ou le Cambodge, c’est dans le cadre de la colonisation, ce qui n’est pas le cas de la Thaïlande !

La pétanque, en Thaïlande, un sport pratiqué par tous!

Parmi ses 68 millions d’habitants, la Thaïlande compte environ 40 000 licenciés et plus de 2 millions de joueurs de pétanque réguliers ou occasionnels. Après la France qui, selon les chiffres de la pétanque 2019, dénombrait 300 000 licenciés, la Thaïlande est le 2e pays avec le plus grand nombre de pratiquants en club. S’ils se font plus nombreux dans les grandes villes comme Pattaya, Bangkok, Chiang Mai, Hua Hin, Phuket ou Koh Samui, on trouve également des terrains de pétanque dans les villes et villages répartis sur tout le territoire du royaume.

terrain de pétanque dans un village de Thaïlande

Terrain de pétanque dans un village thaïlandais
Source : www.thailande-actualite.com/

Dans la rue, dans les temples et dans les écoles, hommes, femmes et enfants se retrouvent pour jouer aux boules. Cela peut paraître étonnant dans un pays d’où n’est pas natif le jeu de boules mais, dans ce pays d’Asie du sud-est, la pratique de la pétanque est plus ouverte qu’en France, avec plus de mixité entre les sexes et les générations. L’état d’esprit, lui, reste le même. A Bangkok comme à Marseille, on a plaisir à se retrouver pour jouer à la pétanque en toute convivialité… non pas autour d’un bon pastis mais d’une bière thaï locale !

terrain de pétanque en Thaïlande où se retrouvent toutes les générations

Toutes les générations, hommes et femmes, se retrouvent sur les terrains de pétanque, en Thaïlande
Source : www.laquotidienne.fr/

La Thaïlande, 2e pays le plus titré du monde à la pétanque

Très médiatisés et suivis par la population thaïlandaise, les concours et tournois de pétanque vont bon train. Il faut dire que les champions thaïlandais affichent un sacré palmarès et figurent souvent dans le top 5 des compétitions internationales de pétanque aux côtés de la France. La Thaïlande fait, ainsi, partie des 101 nations affiliées à la FIPJP  (la Fédération Internationale de Pétanque et Jeu Provençal). A ce titre, elle a déjà accueilli deux fois les Championnats du Monde de pétanque, en 1993 à Chiang Mai et en 2007 à Pattaya.

but de pétanque aux couleurs de la Thaïlande

But aux couleurs de la Thaïlande

Lors de cette compétition internationale, la Thaïlande a obtenu 3 médailles d’argent en triplettes seniors masculines en 1991, 2008 et 2012 ainsi que 3 médailles de bronze en 2002, 2005 et 2006. Elle a aussi obtenu la 2e place aux doublettes seniors masculines en 2017 et remporté deux fois le titre de tir de précision en 2005 et 2006 grâce à son excellent tireur Thaleungkiat Phusa-Ad.

Thaleungkiat Phusa-Ad joueur de pétanque Thaïlandais

Le champion de pétanque thaïlandais Thaleungkiat Phusa-Ad
Source : www.boulistenaute.com/

A la pétanque, les joueuses thaïlandaises ne sont pas en reste, au contraire ! Deux fois championnes du monde Double Femmes et sept fois championnes du monde Triple Femmes, elles ont remporté leur dernière médaille d’or devant la France en 2019 à Phnom Penh au Cambodge. L’une des joueuses favorites, Thongsri Thanakord, a décroché 6 titres mondiaux par équipe et une médaille d’or en tir de précision en 2004. Surnommée « Nok », qui signifie « oiseau », elle était officier dans l’armée thaïlandaise.

Thongsri Thanakord joueuse de pétanque thaïlandaise

Au centre, la championne de pétanque thaïlandaise Thongsri Thanakord
Source : lepetitjournal.com/

Enfin, de jeunes prodiges thaïlandais se sont aussi fait remarquer avec deux médailles d’or par équipe lors des championnats du monde Junior en 2011 et 2013 et 4 titres mondiaux de tir de précision dont le dernier en 2019, remporté par le jeune thaïlandais Rinkeaw Peempod.

Une singularité, l’apprentissage de la pétanque à l’école, à l’université et dans l’armée

C’est assez particulier pour être souligné, en Thaïlande, la pratique de la pétanque a largement été encouragée dans les écoles, dans les universités et dans l’armée. Sous l’influence de la reine mère, l’enseignement de la pétanque s’est diffusé dans les écoles, incitant les enseignants à suivre des stages de formation. C’est l’une des raisons pour lesquelles on trouve des terrains de boules dans les écoles thaïlandaises.

terrain de pétanque en Thaïlande pour les jeunes

Des jeunes jouent à la pétanque en Thaïlande
Source : www.thailande-actualite.com/

A l’université, les étudiants obtenant des bons résultats au jeu de boules reçoivent des bourses de la part du gouvernement. Ce sport de haut niveau, très justement surnommé « Jeu de La Princesse Mère », est également promu dans les entreprises d’état et dans les rangs de l’armée thaïlandaise. Les emplois du temps des militaires boulistes sont même aménagés de façon à leur permettre de s’entraîner. Ce n’est donc pas un hasard si des champions de pétanque thaïlandais sont issus de la fonction publique, de l’armée ou de la police !

Un pays, un autre regard sur la pétanque. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, ajouts ou connaissances sur la pratique de la pétanque en Thaïlande. Pour les fans, vous pouvez aussi commander votre but aux couleurs du Pays du Sourire 😉

Et si vous avez envie de découvrir la façon de jouer aux boules dans un autre pays du monde, envoyez-nous vos idées de destination à explorer !

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.