La gazette de la pétanque

Conseils & actualités autour de la pétanque

Quelle est la différence entre la boule lyonnaise et la pétanque ?

Différence entre boule lyonnaise et pétanque

La boule lyonnaise et la pétanque, un brin d’histoire…

Aussi appelée Sport-Boules, la Boule Lyonnaise se distingue de la pétanque de bien des manières. Elle est élevée au rang de sport en 1850, et possède son propre championnat du monde. Pour certains, c’est en partie dû au fait que les terrains ont petit à petit dû déménager dans les stades sportifs, ce qui les a fortement rapprochés du milieu de la compétition…

Né au XVIIIe siècle à Lyon, le Sport-Boule a été officiellement codifié en 1927 par l’Union Nationale des Fédérations Boulistes et possède maintenant une réputation internationale.

La pétanque quant à elle, d’origine provençale, est un dérivé du Jeu Provençal, lui-même issu de la Boule Lyonnaise et fortement pratiqué dans le sud de la France. Arrivée au XIXe siècle, cette discipline s’est peu à peu éloignée de la Boule Lyonnaise et du Jeu Provençal pour prendre une identité bien à elle à La Ciotat. Un jour de 1907, un champion de Jeu Provençal décida de tracer un cercle et d’y rester au lieu de courir pour cause de rhumatismes (d’où son nom qui vient du provençal pèd : pieds, et tanca : planté). La pétanque va ainsi devenir celle que l’on connaît et pratique volontiers pendant les vacances. Le 1er concours officiel de pétanque aura lieu 3 ans plus tard, et elle sera décrétée « sport de haut niveau » en 2005.

Le matériel utilisé

Différence entre boule lyonnaise et pétanque
Lisse ou striée, la boule lyonnaise est rembourrée et fabriquée en bronze. Elle se choisi en fonction de la taille de la main du joueur et de sa force.

La boule de pétanque est plus généralement en acier et un peu plus légère que sa congénère du Sport-Boule. Contrairement à cette dernière, fondue d’un seul bloc dans un moule contenant un noyau, la boule de pétanque est généralement constituée de deux hémisphères soudés entre eux. Cependant, certains modèles sont également constitués d’un seul bloc.

Le cochonnet utilisé pour la Boule Lyonnaise est généralement en bois de buis, totalement lisse, tout comme pour la pétanque.

Vous pouvez retrouver tout le matériel nécessaire au jeu de la pétanque comme de la Boule Lyonnaise sur notre site de vente en ligne petanqueshop.com, avec de nombreuses références et marques différentes.

Sur quel terrain joue-t’on ?

Les règles de la Boule Lyonnaise étant très précises, son terrain ou « cadre » est délimité en conséquence. Il mesure exactement 27,50 m de long et de 2,5 à 4 m de large et est divisé en trois zones principales : un rectangle central de 12,50 m de long dans lequel le joueur fait rouler sa boule, et à chaque extrémité deux autres espaces mesurant chacun 5 m de long : le 1er où le joueur prend son élan pour lancer, le 2 nd où se trouve le but.
Terrain de boule lyonnaise
La pétanque, de son côté, peut se pratiquer sur tous types de terrains non délimités, y compris accidentés (le fait que le joueur soit immobile et les boules plus légères nécessite un terrain bien plus petit que pour la Boule Lyonnaise). Il a toutefois été établi que les terrains utilisés en compétition devaient répondre à la norme de 15 mètres de long et 4 mètres de large.

Quelles sont les règles du jeu ?

Pour la Boule Lyonnaise comme pour la Pétanque, le but du jeu est de placer le maximum de boules près du but, appelé aussi « bouchon », « petit » ou « cochonnet ».

Les deux disciplines peuvent se jouer en tête-à-tête, doublettes, triplettes ou même quadrettes pour la Boule Lyonnaise. Les joueurs lanceront leurs boules à tour de rôle, en commençant par l’équipe qui a lancé le but, en « pointant » ou « tirant » selon qu’ils veulent placer l’une de leurs boules ou en chasser une adverse. Les boules plus proches du but que les boules adverses sont comptabilisées en tant que points, et la 2 nde mène (ou partie) reprend dans l’autre sens sur le terrain.
Si ces deux disciplines se ressemblent dans la globalité, la Boule Lyonnaise va néanmoins plus loin et possède des règles supplémentaires très précises en matière de tir et de marquage des boules : la roulette, la boule pointée qui fait parcourir plus de 1,50 m au cochonnet ou aux boules adverses, et la « raclette » qui tombe à plus de 50 cm de l’objectif, sont par exemple interdites. Le joueur dispose d’une zone de 7,5 mètres de longueur pour prendre de l’élan jusqu’à la ligne de pied de jeu, où il doit lancer sa boule, et les parties se jouent en 11 ou 18 points.

La Pétanque étant plus accessible rapidement, ses règles s’en sont trouvées simplifiées : libre choix du terrain, tireur immobile et pieds joints dans un cercle tracé au sol de 35 à 50 cm de diamètre. Les parties se jouent en 13 points.

Où et comment pratiquer ?

Il existe 2 styles de licences pour le Sport-Boules : la Licence Loisirs, pour ceux et celles qui souhaitent pratiquer pour leur plaisir, et la Licence Compétition pour les joueurs qui souhaitent prendre part aux concours et éliminatoires qui mènent au championnat de France. Cette discipline peut se pratiquer tant en intérieur qu’en extérieur, sur des terrains spécialisés.

Si vous souhaitez pratiquez, n’hésitez plus : on compte plus de 2000 associations sportives de Sport-Boules à travers les différents départements français ! Plus d’infos sur le site de la Fédération Française de Sport-Boules.

 

Avez-vous déjà testé la boule lyonnaise ?

2 Responses to “Quelle est la différence entre la boule lyonnaise et la pétanque ?”

  1. Gilbert

    Je n’ai jamais vu de parties de lyonnaise sauf à la télé il y a quelques semaine sur équipe 21. Et bien ça donne envie d’en voir plus.
    Merci pour votre article, j’ai appris pas mal de truc sur ce noble jeu.

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS