Tout ce qu’il faut savoir pour bien pointer à la pétanque

Tout ce qu'il faut savoir pour bien pointer à la pétanque

“Tu tires ou tu pointes ?” Telle est la question… À chaque partie, la même question existentielle subsiste. Tirer ou pointer à la pétanque relève d’une vraie stratégie qui nécessite une mûre réflexion mais également d’une vraie connaissance des points forts de ses partenaires (ou des points faibles de ses adversaires). Certaines personnes sont naturellement plus douées pour tirer que pour pointer, et inversement. Cependant, si vous voulez exceller à la pétanque, il faut savoir maitriser les deux pour pouvoir réagir efficacement à toutes les situations sur le terrain. 

 

Aujourd’hui, c’est sur le rôle du pointeur que nous allons nous pencher plus spécifiquement. Pro de la portée ou adepte de la roulette, le pointeur possède différentes cordes à son arc. Son seul objectif : rapprocher sa boule le plus près du but et faire gagner des points à son équipe. Si vous aussi vous voulez connaitre tous les secrets des meilleurs pointeurs, vous allez découvrir dans cet article comment bien pointer à la pétanque, mais également quelles sont les meilleures boules de pétanque pour pointer ! 

Adapter sa stratégie en fonction de la situation et du terrain

À la pétanque, le pointeur a un rôle stratégique très important. Si son équipe a la mène, c’est lui qui va devoir placer la première boule de la partie. Il pourra la placer au plus près du cochonnet dans le but de bien positionner son équipe pour le reste de la partie. Le pointeur peut également rajouter des points quand son équipe a l’avantage dans le but de marquer encore plus de points lors de cette mène (revoir les règles de la pétanque si quelques débutants se sont perdus en chemin). Enfin, le pointeur peut placer ses boules en serrant le jeu pour gêner l’adversaire quand la situation est mal en point. 

Évidemment, les différentes stratégies dépendent du déroulement de la partie et les rôles peuvent s’inverser au fur et à mesure des coups. C’est pour cette raison que le pointeur doit avoir une bonne capacité d’observation et d’adaptation sur le terrain. 

La qualité du terrain est un élément important à prendre en compte, voir primordial, puisque c’est cela qui va déterminer l’efficacité de votre tir. Effectivement, un terrain en mauvais état peut modifier la trajectoire de votre boule et également modifier son rebond. Une zone de dévers ou un caillou mal placé et votre lancer peut finir à un endroit très éloigné de là où vous le souhaitiez.

Une zone de dévers ? Qu’est-ce que c’est ? Une zone de dévers représente un endroit où le terrain sera plus incliné vers la droite ou vers la gauche par exemple. Il faut bien analyser et retenir ces zones, notamment pendant les lancers de vos adversaires.

C’est au pointeur d’adapter son jeu au terrain afin d’éviter ces déconvenues. Au moment du lancer, c’est à lui d’analyser les zones dangereuses pouvant dévier la trajectoire de la boule. La position accroupie vous permettra d’analyser au mieux les imperfections du terrain. Même si les terrains en compétition sont généralement de très bonne qualité, vous trouverez toujours des petites déformations qui peuvent être préjudiciables pour votre équipe. Soyez constamment à l’affut et ouvrez l’œil ! 

La technique, le geste : Comment bien pointer ?

Une fois que vous avez apprivoisé le terrain de pétanque, à vous de faire parler votre technique de pointeur. Il existe trois techniques principales pour jouer le point : 

  • La portée (ou la plombée) : C’est la technique la plus difficile puisqu’il faut maîtriser son geste à la perfection, mais c’est la plus redoutable. La portée requiert de la précision, de la force et de la dextérité pour être réussie. L’objectif de la portée est d’esquiver tous les obstacles en lançant la boule très haut pour qu’elle puisse tomber le plus près possible du but. 

  • La demi-portée : Cette technique consiste à lancer sa boule à mi-distance entre le but et le cercle pour que la boule termine sa course en roulant vers le but. Pensez à bien analyser le terrain et à visualiser la donnée où vous allez lancer votre boule. La donnée représente la zone où votre boule va atterrir à mi-distance. 

  • La roulette : La technique la plus adaptée aux débutants. La roulette consiste, en position accroupie, à faire rouler la boule sur le sol de votre position jusqu’au but. Votre centre de gravité doit être très bas. Attention cependant à l’état du terrain, une zone de dévers pourrait totalement faire dévier la trajectoire de votre boule dès le départ. Le pointeur doit se positionner par rapport aux imperfections du terrain et doser sa force pour faire rouler sa boule jusqu’au but. 

En ce qui concerne la position, vous avez le choix entre la position accroupie ou debout. Rester debout permet d’avoir une plus grande stabilité et un meilleur équilibre au moment du lancer, notamment si vous pointez uniquement en portée. Pour la roulette ou pour la demi-portée, il sera plus judicieux de se mettre en position accroupie afin d’avoir une meilleure vue du terrain et de bien analyser les revers. Néanmoins, attention, la position accroupie demande beaucoup plus d’efforts, particulièrement au niveau de l’équilibre et des cuisses. À vous de choisir la position qui vous convient le mieux !

Comment bien choisir sa boule pour pointeur ? 

Avant de choisir votre boule idéale, il faut d’abord déterminer le poids et le diamètre idéal de la boule par rapport à votre physionomie. Le choix d’une boule de compétition ne doit pas être pris à la légère. Il est important de bien choisir le poids et le diamètre qui correspondent à votre jeu.

Généralement, les pointeurs préfèrent les boules de pétanque plus lourdes, au-dessus de 700 grammes. Les boules plus lourdes sont plus difficiles à sortir par les tireurs et elles ont moins tendance à changer de trajectoires face aux obstacles du terrain. De plus, si vous maitrisez la portée, les boules lourdes s’arrêteront plus facilement à l’endroit où elles retomberont, ce qui est un avantage considérable pour la portée. Cependant, les boules lourdes vous fatigueront plus vite car elles demandent plus d’efforts physiques au moment du lancer. 

L’objectif dans le choix d’une boule pour jouer le point est de faciliter au maximum la prise de point tout en rendant la tache du tireur encore plus compliquée. Certains pointeurs préfèrent notamment choisir des diamètres plus petits que la normale pour que la boule soit plus difficile à viser pour les tireurs.

Autre caractéristique intéressante pour les pointeurs : les boules striées. Les pointeurs privilégient les stries, car elles permettent à la boule de s’arrêter plus vite sur le terrain. Les stries permettent également au pointeur d’avoir une meilleure accroche en main au moment du lancer. 

Pour jouer le point, il ne faut pas que la boule vous échappe trop vite des mains. C’est pour cela qu’il faut privilégier les boules de pétanque avec une bonne accroche en main.

Quelles sont les meilleures boules pour jouer le point ?

Si vous maitrisez la portée et que vous avez l’habitude de réaliser ce geste, nous vous conseillons de vous tourner vers des boules tendres car elles auront un rebond très limité. La Match +, par exemple, bénéficie de la technologie Amorti +  qui lui permet d’avoir un rebond moindre. Elle bénéficie d’un excellent équilibrage qui lui permettra de s’arrêter net lors de votre tir plombé. MS propose aussi de très bonnes boules tendres qui serviront pour le tir comme pour le point. C’est le cas de la MS 2110 et de la MS L’IT.

D’habitude destinées aux tireurs, ces boules tendres s’avèrent également redoutables pour les pointeurs pratiquant la portée. Elles bénéficient de la technologie anti-rebond MS qui leur permet d’avoir un rebond quasi inexistant, une aubaine pour les pointeurs à la recherche du tir plombé parfait. Le point commun entre la Obut Match+, la MS 2110 et la MS L’IT ? Elles sont toutes en carbone, ce qui leur confère une excellente accroche en main !

Pour les joueurs pratiquant la demi-portée ou la roulette, vous pouvez vous tourner vers des boules demi-tendres comme la MS Cara Inox ou encore la Obut CX Cou. Ces deux boules sont préconisées pour les pointeurs. Les stries uniques de la MS Cara permettent une excellente prise en main et permettent aussi à la boule de s’arrêter plus facilement sur le terrain. Quant à la CX Cou, elle offre un excellant équilibrage. Elle est très appréciée des joueurs pratiquant la roulette car elle peut se jouer sur des terrains souples comme sur des terrains accidentés.

Boulenciel propose également des modèles intéressants pour le point comme la Vartan. Unique en son genre, la Vartan est composée de plusieurs modèles avec des stries dans le sens horaire et inversé afin d’en faciliter les effets. Son excellent équilibrage ainsi que ses multiples stries vous permettront d’être polyvalent au tir comme au point, tout en gardant une excellente prise en main de la boule.

 

Alors, prêts à devenir un pointeur d’exception ?

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.