La gazette de la pétanque

Conseils & actualités autour de la pétanque

Les différents types de jeux de boules

Des joueurs qui pratiquent un jeu de boules sur un terrain

Si la Pétanque est le jeu de boules le plus répandu en France, de nombreuses variantes existent dans les différents coins de l’Hexagone. Taille, poids, matériau ou encore règle du jeu, ces caractéristiques variées ont souvent une raison historique. Petit tour d’horizon des jeux de boules de nos régions…

La Pétanque, un dérivé du Jeu Provençal

« On dirait le Sud… » Issue du Jeu Provençal, lui-même dérivé de la Boule Lyonnaise, la Pétanque a des origines méridionales. Aussi appelé « Les trois pas » ou « La Longue », le Jeu Provençal se joue sur un terrain deux fois plus long qu’à la Pétanque. Cette configuration donne en général lieu à des parties spectaculaires, voire acrobatiques. Le tireur doit prendre son élan avec trois bonds réglementaires tandis que le pointeur se retrouve souvent à lancer sa boule en appui sur une seule jambe.

Très mobile, cette pratique a été progressivement remplacée par la Pétanque au début du 20e siècle pour ne pas exclure les joueurs les plus âgés. Sur un terrain plus court, les deux pieds « tanqués » dans un cercle, avec des boules de pétanque plus légères, elle leur était plus accessible.

Un joueur prend de l'élan au Jeu Provençal

Une compétition de Jeu Provençal
Source : Fédération Française de Pétanque et Jeu Provençal

La Boule Lyonnaise ou Sport-Boules

Née au 18ème siècle, la Boule Lyonnaise, comme le Jeu Provençal, est un sport physique. Renommée Sport-Boules en 1981, cette pratique est l’une des variantes les plus importantes des jeux de boules. Plus grosses et plus lourdes que les boules de Pétanque, les Boules Lyonnaises sont en bronze et fondues d’un seul bloc. Pour amortir les rebonds, elles sont rembourrées à l’aide d’élastiques en caoutchouc ou de petits ressorts.

La différence principale entre la Boule Lyonnaise et la Pétanque réside dans le terrain de jeu. Celui du Sport-Boules doit être plat et délimité en trois zones. De 5 mètres de long, la 1ère surface est dédiée au joueur qui prend son élan. Contrairement au Jeu Provençal dont le point de départ est le cercle, le pointeur ou le tireur dispose d’un plus grand espace. Il doit faire rouler sa boule dans le rectangle central jusqu’à son point de destination situé obligatoirement dans la 3e zone. A noter que cette discipline propose aussi des épreuves de tir, comme à la Pétanque.

 

Une Boule Lyonnaise de la marque Molfer remplie de ressorts bioniques

Boule Lyonnaise – Molfer

La Boule de Fort, le sport des Angevins

Principalement pratiquée dans le Val de Loire, la Boule de Fort pourrait dater du 17e siècle. Les origines de ce sport qui se pratique sur un terrain incurvé sont plutôt floues. Sa spécificité tient dans la forme et le matériau utilisé pour les boules. Légèrement aplaties de chaque côté, les Boules de Fort sont en bois dur ou en synthétique et cerclées de fer. Asymétriques, elles ont un centre de gravité décalé et donc un côté plus « fort » que l’autre.

Avec des trajectoires non rectilignes, ces boules mettent du temps à arriver à destination. Les parties de Boules de Fort sont ainsi plus longues qu’à la Pétanque. A l’image des joueurs qui enfilent des chaussons de feutre pour préserver la piste en résine, les parties sont également plus calmes et silencieuses que sur les terrains du Sud de la France 😉

Un jeu de boules de fort sur un terrain incurvé

La Boule de fort en bois, cerclé de fer
source : Fédération Française de Boule de Fort

Avec une forme proche de la Boule de Fort, le Boulingrin ou Lawn Bowl est un jeu originaire d’Angleterre qui se pratique majoritairement sur un terrain gazonné.

La boule bretonne et ses spécificités locales

Présente en Bretagne depuis le 19e siècle, la Boule Bretonne s’apparente à la Boule Lyonnaise. Comme la Boule en Bois de Picardie, elle était initialement réalisée en bois par les sabotiers. On la trouve aujourd’hui en résine, matériau plus résistant. Sa pratique est très différente selon les localités. Dans le Finistère, la Boule Bretonne est presque systématiquement plombée pour faire dévier son centre de gravité. Cette pratique est en revanche interdite dans les Côtes d’Armor.

Discipline sportive et conviviale, ce jeu de boules et ses dérivés locaux se jouent principalement sur des terrains extérieurs en terre battue. Véritable héritage local, la Boule Bretonne du Morbihan, les Boules à un plomb du Finistère, les Boules Ar Mestr et la Boule plombée du Pays de Morlaix, entre autres, sont inscrites à l’Inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel de la France.

Des boules bretonnes sur un terrain de jeu de pétanque

Les Boules Bretonnes
Source : laboulebretonne.free.fr/

Toutes les boules sont dans la nature !

Boule Nantaise, Boule de Sable, Boule Flamande… en faisant un tour de France, vous trouverez encore d’autres jeux de boules prisés localement. Que ce soit par leur forme atypique comme les Boules en bois carré de Rhône-Alpes ou par leur terrain aux bords incurvés comme le Jeu de Berges en Ile-de-France,  les dérivés de la pétanque sont extrêmement variés. Où que vous soyez, vous trouverez un type de boules à essayer.

Et vous, pratiquez-vous l’une de ces disciplines ou êtes-vous un inconditionnel de la Pétanque ?

*Parmi nos sources préférées : Pétanque, le Grand Livre par Claude Raluy chez Hachette

2 Responses to “Les différents types de jeux de boules”

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sed odio massa id Curabitur libero.